Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Dans les entrailles du sel.

Publié par Jean-Loup de Sauverzac  - Catégories :  #ALBUM PHOTO

Les énormes griffes de la haveuse qui creusent le sel

Les énormes griffes de la haveuse qui creusent le sel

Un plongeon à 900 m de profondeur dans une mine de sel : frisson garanti 

 

 

Descendre à 900 m de profondeur dans la mine de sel de Borth en Allemagne est assez impressionnant pour le néophyte. Après s'être équipé comme un mineur de fond, habit épais, grosses chaussures, casque, lampe de mineur, batterie et avoir écouté les recommandations de sécurité, vous prenez l'ascenseur vaste comme le parking d’une voiture.

En route, les parois de roche grises défilent, ça brinqueballe dans un bruit de ferrailles qui gémissent et s'entrechoquent. Les mineurs vous observent du coin de l'œil, un rien narquois; En quelques minutes vous voila au fond. Et c’est un saut en arrière dans le temps, la couche géologique de sel gemme remonte a plusieurs millions d’années.

Première surprise, vous êtes accueilli par une chaleur sèche gorgée de sel. En fait en descendant sous terre on gagne 1 degré par 100 m par rapport à la surface. Vous vous attendiez a être ébloui par la blancheur du cristal de sel...non tout est gris et couvert de poussière. Le photographe que je suis se dit, zut, la mine ne paye pas de mine ! En fait nous avons atterri dans un vaste espace réservé aux postes de contrôle et de sécurité, près des remises et des ateliers des énormes engins qui grattent et fouillent le ventre de la mine puis transportent le sel sur les tapis roulants  qui le remonteront jusqu’à la surface.

Nous prenons une jeep qui nous emmène aux lieux d’extraction par une longue galerie blanche comme un tunnel d’iceberg…

Les photos vous raconteront mieux que mes mots cette impressionnante mine de sel gemme 

 

Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.
Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel  qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.

Vous pouvez juger de la taille et de la hauteur des chambres d'extraction. Les parois sont forées pour y mettre les explosifs. Après le tir elles sont noyées dans une poussière de sel qui n'empêche pas les pelleteuses, scrapers, foreuses comme l'impressionnante "Marietta" et autres engins de s’affairer. Avant la mécanisation, cela se faisait " à la main " avec pioches, pelles et wagonnets que les mineurs poussaient dans des couloirs étroits.

La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.
La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.

La mine de Borth s'étend en un réseau maillé de galeries de plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs niveaux. Il faudrait des jours et des semaines pour tout explorer. Mais en une journée l'on peut découvrir des trésors que recèle le cristal de sel mêlé à d'autres agrégats de matières déposés par couches selon les avatars de leurs genèses lors de l'évolution géologique de la planète.

Dans la mine de St. Nicolas à Varangeville
 

La mine de Saint-Nicolas à Varangéville est la seule mine de sel gemme encore en exploitation en France. 
Son puits principal descend à une profondeur de 160 m qui permet d'extraire le sel gemme brut à la base d'une couche de 20m d'épaisseur. La création de la couche géologique du sel lorrain remonte à l’époque des dinosaures, au trias, il y a environ 250 millions d’années. La teneur moyenne en NaCl y est comprise entre 93 et 94%.


Comme dans la mine de Borth, l'exploitation se fait selon la méthode dite des "piliers abandonnés": des galeries horizontales sont creusées suivant un maillage régulier de galeries perpendiculaires et parallèles à une galerie principale de convoyage du minerai. La galerie a une hauteur de 4m50, et une largeur de 13m.

L'abattage du minerai, entièrement mécanisé, est effectué en plusieurs phases: 
- le havage, ou sciage à la base du front de taille par une haveuse sur une profondeur de 4m50; 
- la foration de 42 trous de 4m50 de profondeur et de 38mm de diamètre par un jumbo de foration suivant un schéma déterminé, et destinés à recevoir les charges explosives; 
- Le tir déclenché sous la forme d'une série de petites explosions rapides permet l'abattage de 530 tonnes de sel. 


Après l'opération de purgeage et de boulonnage du toit de la galerie, le sel gemme abattu est ensuite convoyé vers les sites de concassage et de criblage puis de stockage (galeries ayant jusqu'à 12m de hauteur). 
La production moyenne annuelle de la mine est de 320 000 tonnes vendu essentillement pour le denégeage des routes.


La majeure partie des photos que je vous propose ici ont éta faites dans une des parties abandonnées de la mine que j'ai eu le privilège de pouvoir visiter. C'est un monde différent de celui des methodes d'exploitation modernes, le monde des mineurs d'hier et d'avant hier. Bonne visite

Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.
Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne.  Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.

Ici vous êtes dans une des parties d'exploitation anciennes et abandonnées au profit de l'extraction moderne. Cela donne une idée du monde souterrain que conaissaient les mineurs autrefois.

Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.
Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.
Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.
Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.
Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.
Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.

Le sel gemme mêlé aux sédiments donne d'étranges figures, des visions fantasmagoriques ou surréalistes qui provoquent l'imaginaire.

Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie
Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie
Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie
Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie
Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie
Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie

Ce n'est qu'une infime partie de millions d'images que des coupes fines dans ces entrailles du sel pourraient révéler en une fresque kaléidoscopique des secrets de sa genèse qui a permis l'apparition des être vivants. Car sans le sel il n'y a pas de vie possible. Le sel c'est la vie

À propos

The salt work of Jean-loup de Sauverzac photographer :expositions, galeries, photos, itinéraire, projets en cours